Paris des Orgues

contact@leparisdesorgues.fr

01 77 11 01 48

06 75 79 54 58

 

Activités 2018

- du 10 au 13 mai 2018

La Route des Orgues d'Alsace, un circuit organisé par le Festival de Masevaux (Haut-Rhin) (nouvelle proposition)

 

Activités 2017

Marathon des orgues du samedi 13 mai (Jour de l'Orgue)

- église St-André de l'Europe

- église Ste-Marie des Batignolles

-Conservatoire à Rayonnement Régional

 

Marathon des orgues du samedi 16 septembre (informations à venir)

Sortie hors Paris en octobre (projet d'une journée à Reims le samedi 14 octobre ; informations à venir)

 

Activités 2016

- samedi 7 mai (jour de l'orgue)  marathon des orgues (20ème et 11ème arrondissements)

- samedi 11 juin : sortie de découverte de trois instruments en Ile-de-France

- du 4 au 8 juillet classe d'orgue de Vincent Warnier à St-Etienne-du-Mont

- 17 et 18 septembre (Journées du Patrimoine) : deux marathons des orgues

17 septembre : "les orgues de la Montagne Sainte-Geneviève"

18 septembre : "trois églises Notre-Dame" N-D des Champs, N-D du Travail, N-D du Rosaire

- 24 et 25 septembre : week-end de découverte des orgues de Dijon

----------------------
Actualité

Très signalé

- Toutes les masterclasses de l'été

- Deux événements discographiques  en octobre 2015

*Les 10 CD d'Olivier Vernet sous le label Ligia : l'orgue classique français 1650-1800

* Les 10 CD de Marcel Dupré, créés par la marque Mercury records  d'après des bandes d'enregistrements nettoyées et restaurées des années 1957 à 1964. Lien : la rubrique Enregistrements de ce site internet

 

Actualité du dimanche matin

- Sacrées Musiques sur France Musique produite par  Benjamin François, tous les dimanches de 7h à 9h (nouvel horaire)

Et bien sûr l'orgue occupe une place de choix dans cette émission...


Adhésion à l'association le Paris des Orgues
Dès maintenant renouvelez votre adhésion à l'association pour 2015-2016

(30€, couple : 50€)

Nous avons besoin de vous !

 

Association

Nous contacter

Le Paris des Orgues

4 rue de la Plaine

75020 Paris

 

Tél. 01 77 11 01 48

ou 06 75 79 54 58
contact@leparisdesorgues.fr

Nous soutenir

le Marathon des orgues
dans le cadre de la Journée Mondiale de l'Orgue le dimanche 11 mai 2014

Un très large public, estimé dans chaque église entre 150 et 300 personnes, a suivi en ce Jour de l'Orgue du dimanche 11 mai le programme riche et varié de ce marathon des orgues qu quartier de Montmartre.

 

Les textes de cette page sur les églises ont été écrits d'après le Dictionnaire des Eglises de Paris, sous la direction de Georges Brunel, aux Editions Hervas
Ceux concernant les orgues ont été souvent empruntés aux textes présents sur les sites internet des églises.
Sauf indication contraire, les photos constituant les galeries d'illustration ci-dessous proviennent du site patrimoine-histoire.fr, avec l'aimable autorisation du concepteur.

à  13h45 : église Saint-Jean de Montmartre, 19 rue des Abbesses (18ème),

métro Pigalle ou Abbesses

photo Wikipedia

Construite à la charnière de XIXème et XXème siècles, l'église St-Jean de Montmartre montre une architecture audacieuse à base de métal, et empruntant la technique à l'époque récente du béton armé. L'initiative de la construction vient de l'abbé de St-Pierre de Montmartre. Ce ne fut donc pas un bâtiment élevé à l'initiative de l'administration, mais à celle d'une fabrique, marquée d'un fort esprit d'innovation. Débutés en 1894, les travaux s'achevèrent en 1904, après une interruption de 1898 à 1902. L'architecte était Anatole de Baudot, disciple de Viollet-le-Duc.

Le portail, haut et étroit, très original, s'ouvre entre deux tours orthogonales reliées par des arcs aux entrecroisements pittoresques. L'architecture intérieure présente une réminiscence de l'architecture gothique, alliée à un esprit 1900, faisant penser à Hector Guimard.

photo Frank Mento

L'orgue Cavaillé Coll/Mutin/Gutschenritter vient d'être entièrement restauré par le facteur Yves Fossaert (les travaux, commencés le 17 août 2009 ont duré 15 mois). Cet instrument de 2 claviers manuels comporte 28 jeux. En 1921, la maison Gutschenritter relève et agrandit l'instrument Mutin. Afin d'assouplir la dureté de la traction, elle installe une machine Barker, ainsi que 5 nouveaux jeux au Récit, dont 3 jeux d'anches. Le titulaire Jean Vadon inaugure cet orgue le 8 mai 1921 avec Louis Vierne, un orchestre et quatre choeurs. L'orgue est relevé en 1950 et entièrement rénové en 1979 par Jacques Barbéris.

La restauration d'Yves Fossaert : En 2002, l'orgue était devenu injouable en raison de conditions climatiques défavorables (chauffage de l'église à air pulsé, portail constamment ouvert, construction en ciment de l'église,...) : nombreuses fuites d'air, fentes dans les sommiers, accumulation de poussière. Suite à l'action efficace du Père Bacquet, Curé de la paroisse, la Ville de Paris finance la restauration de l'instrument. Le facteur démonte entièrement l'orgue et opère tous les travaux dans son atelier. L'ensemble du meuble de console est restauré dans sa configuration Mutin de 1910. L'orgue est accordé au tempérament égal et harmonisé afin d'assurer une continuité parfaite de timbre d'une note à l'autre. Pour le bon entretien de l'orgue, un tambour vitré est ajouté à l'église, n'empêchant pas de pouvoir admirer le monumental vitrail du choeur depuis la place des Abbesses.

Le carillon de Saint-Jean : avant l'installation de l'orgue, existait un carillon de 8 cloches, qui fut baptisé en juin 1906. Cette cérémonie eut un grand retentissement, car le dernier baptême de cloches à Montmartre remontait à 1832. 3 cloches furent ajoutées en 1934, portant ainsi leur nombre à 11. Le carillon est commandé par un système électro-pneumatique. Saint-Jean de Montmartre est la seule église parisienne équipée de ce genre de carillon.

Texte extrait de l'ouvrage de Carolyn Shuster Fournier sur la restauration de l'orgue de St-Jean de Montmartre, et publié ici avec l'autorisation de l'auteure.

 Frank Mento est l'organiste titulaire depuis 1979.

 

Le programme musical est consacré à Louis Vierne (1870-1937) :

4 extraits des 24 pièces en style libre : Légende, Scherzetto, Lied, Berceuse
Carillon sur la sonnerie du Carillon de la chapelle du Château de Longpont (Aisne)

Pour retrouver toutes les photos de St-Jean de Montmartre, lien ci-dessous :

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Jean-de-Montmartre.htm

à 15h : église Saint-Pierre de Montmartre, 2 rue du Mont-Cenis (18ème),

métro Anvers puis funiculaire de Montmartre

photo patrimoine-histoire.fr

Cette église de Paris, jouxtant le Sacré Choeur, a une longue histoire, et comme St-Julien le Pauvre, est l'une des plus anciennes églises de Paris.  La découverte de sarcophages mérovingiens sur les lieux atteste la présence d'une église au VIIème siècle. Elle fut détruite par les Normands. Plus tard, le roi Louis VI le Gros y fonde l'abbaye royale des moniales bénédictines. L'église abbatiale de Montmartre apparaît ainsi sur les lieux en 1119. La Guerre de Cent Ans amena de grands désordres, et le monastère fut abandonné en 1435. Au XVIIème siècle, les religieuses quittent le monastère, laissant la jouissance de l'église aux paroissiens. La Révolution fit de l'église un temple de la Raison en 1794. Peu après, l'église fut rendue aux paroissiens, et à cette époque y fut installée une station du télégraphe Chappe au-dessus du choeur, qui y provoqua des dégradations telles que la démolition de l'édifice fut envisagée au milieu du XIXème siècle. Ce projet ne se réalisa heureusement pas. Au début du XXème siècle, d'importantes réfections eurent lieu en rétablissant le plan ancien de l'édifice.

L'architecture de l'église fait le lien entre l'art roman et l'art gothique primitif. On y trouve des chapiteaux romans assez variés, figurant des personnages et des animaux. Depuis 1953, on peut admirer la belle verrière de Max Ingrand, qui illustre les étapes de la vie de l'apôtre Pierre. On peut aussi remarquer l'autel en cuivre émaillé de Jean-Paul Froidevaux (1977).

photo patrimoine-histoire.fr

L'orgue est un instrument Cavaillé-Coll de 1868. Il est placé dans un très beau buffet du XVIIIème siècle. Cet orgue provient de l'église Saint-Pierre-aux-Arcis, autrefois située sur l'Île de la Cité, et détruite à la Révolution. Il comporte deux claviers manuels et un pédalier. A l'origine de 10 jeux, le facteur Mutin, successeur de Cavaillé-Coll le monta à 12 jeux.

L'organiste titulaire actuel est Michel Boédec.

Programme musical de Monsieur Boédec : improvisations

 

 

 

 

 

Pour retrouver toutes les photos de St-Pierre de Montmartre, lien ci-dessous :

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Saint-Pierre-de-Montmartre.htm

à 16h15 : église Notre-Dame de Clignancourt, 2 place Jules Joffrin (18ème),

métro Jules Joffrin

photo wikipedia

L'église Notre-Dame de Clignancourt ft construite de 1859 à 1863. Elle est l'oeuvre de l'architecte Paul-Eugène Lequeux. Sans présenter un intérêt exceptionnel du point de vue de l'architecture, elle est toutefois un exemple intéressant des édifices religieux construits par les communes périphériques avant leur annexion à la capitale. La commune de La Chapelle, ayant vu passer sa population de 2000 à 11000 habitants entre 1830 et 1860, sentit la nécessité de la construction d'une nouvelle église. La façade, de même que la nef, s'inspirent de la Renaissance florentine. La décoration est peu abondante, mais de qualité. On peut remarquer les peintures de Romain Cazes. Dans l'escalier qui mène à la chapelle de la Vierge, on peut voir deux toiles marouflées de Nélie Jacquemart, qui ont l'intérêt de la rareté, car l'artiste, épouse d'Edouard André, a rapidement arrêté sa carrière pour aider son mari à constituer la collection qui porte encore leurs deux noms (Musée Jacquemart-André).

photo patrimoine-histoire.fr

Le grand orgue est l'oeuvre du facteur Merklin. Il a deux claviers manuels et un pédalier pour 26 jeux, avec transmission mécanique et Machine Barker au clavier de Grand Orgue. Il fut restauré en 2000 par Bernard Dargassies.

L'église possède aussi un orgue de choeur Merklin de 14 jeux à transmission mécanique, restauré par Yves Fossaert en 2001.

 

 

Pour retrouver toutes les photos de Notre-Dame de Clignancourt, lien ci-dessous :

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Notre-Dame-de-Clignancourt.htm

 

Philippe Dubeau, organiste titulaire, sera remplacé le 11 mai par Jean-Claude Fevre

Programme musical de Jean-Claude Fevre :

François Couperin (1668-1733) : Kyrie de la Messe à l'usage des paroisses

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Fugue

César Franck (1822-1890) : Pastorale

Jean Langlais (1907-1991) : Incantation pour un jour saint


à 17h30 : église Ste-Geneviève des Grands Carrières, 174 rue Championnet (18ème),

métro Guy Môquet ou Porte de St-Ouen

photo Wikipedia

Le quartier de Montmartre possédait des carrières de plâtre, très exploitées au XIXème siècle. Vers 1860, le besoin d'un nouveau lieu de culte se fait sentir en raison de l'augmentation de la population. Il n'y aura cependant pas de construction d'une nouvelle église, mais simplement l'agrandissement au début du XXème siècle de la chapelle appelée Notre-Dame du Sacré Choeur, construite en 1891, et située au sein d'un hôpital desservi par les soeurs augustines.

L'aspect extérieur de l'édifice est modeste. En l'absence de maître-autel, la nef donne une impression de grande longueur. La partie la plus remarquable de la décoration sont les vitraux. L'intérieur est très lumineux en raison de la blancheur de la pierre.

photo patrimoine-histoire.fr

L'orgue est un Cavaillé-Coll tardif de 1890, repris ensuite en 1909 par Mutin. Il fut restauré en 1996 par Bernard Cogez. Ses 3 claviers manuels sont à transmission mécanique avec Machine Barker au Grand Orgue. Il possède 22 jeux.

 

 

Pour retrouver toutes les photos de Sainte-Geneviève des Grandes Carrières, lien ci dessous :

http://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Paris/Paris-Sainte-Genevieve-des-Grandes-Carrieres.htm


L'organiste titulaire est Christophe Simon

 

Programme musical de Christophe Simon :

Théodore Salomé (1834-1896) : Pastorale

Eugène Gigout (1844-1925) : Scherzo

Jehan Alain (1911-1940) : Choral dorien

André Fleury (1903-1995) : 1er mouvement de la Deuxième Symphonie

César Franck (1822-1890) : Cantabile

Christophe Simon : improvisation

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Paris des Orgues